Recette de Soupe Phô traditionnelle

Soupe Phô traditionnelle

Le Pho, qui se prononce « feu », est une soupe vietnamienne de nouilles avec du boeuf mais sa recette est assez élaborée. Laissant s’exprimer de nombreux aromes et au goût salé très particulier, elle est vraiment unique. De plus en plus connue à travers le monde entier, le Pho vietnamien mérite qu’on s’intéresse à son histoire et à la manière traditionnelle de le préparer…

Les origines et les variantes de la soupe Phô

Deux théories s’opposent sur les origines du Pho vietnamien.

Les premiers experts prétendent que ce plat est franco-vietnamien car le boeuf n’était apparemment pas consommé au Vietnam avant que les français ne viennent coloniser le pays à la fin du XIXe siècle.

Les seconds historiens affirment que le Phô a été ramené par des immigrants chinois à Hanoi afin de le vendre directement dans les rues.

Il faut savoir que l’on trouve des différences entre la recette Phô du nord et celle du sud du Vietnam.

Vous allez donc découvrir ci-dessous la recette traditionnelle du pays, consommée à Hanoi dans le nord, où divers assaisonnements et os de boeuf (pour le bouillon) sont utilisés.

La recette Pho du sud, consommée à Ho Chi Minh Ville, utilise quant à elle du poulet, des os de boeuf et de la seiche pour préparer le bouillon, en y ajoutant de la sauce hoisin.

Comment se prépare le Pho traditionnel ?

La Pho recette authentique contient un savoureux bouillon de boeuf qui va mijoter durant 3 heures, pour laisser les aromates et les saveurs se développer entièrement.

Ainsi les épices et les herbes de cette recette de Pho lui confèrent son parfum unique. De nombreux épices viennent en effet aromatiser le bouillon de boeuf pour lui apporter de délicieuses saveurs complexes et subtiles et les herbes lui apportent de la fraîcheur.

La soupe Pho recette traditionnelle emploie du bouillon de boeuf dans lequel des tranches de rumsteak ou de filet de boeuf vont cuire dans le liquide chaud. Faire un Phô avec une autre viande est généralement considéré comme un sacrilège.

Mais le Phô de poulet a tendance à se répandre, avec des lamelles de poulet cuit ajoutées à un bouillon de poulet. Il existe aussi une version végétarienne du Phô et même une version aux fruits de mer.

Il faut savoir que la soupe Pho recette n’est pas un plat épicé à la base, mais certains rajoutent des piments pour donner au plat plus de mordant.

La recette authentique du Phô vietnamien

Les ingrédients nécessaires à la soupe Pho recette pour six personnes sont les suivants. Pour le bouillon, il faut 500 g de plat-de-côte de boeuf avec son os, 4 tranches de queue de boeuf, 2 os à moelle, 3 oignons coupés en deux, 1 noix de muscade, 1 étoile de badiane (anis étoilé), 5 clous de girofle, 1 bâton de cannelle, 5 gousses de cardamome et 250 g de radis blanc (appelés aussi daïkon) découpés en julienne. Pour la garniture, il faut des pousses de soja, 200 g de vermicelles de riz, 10 tiges de cive, une demie botte de menthe, une demie botte de basilic, une demie botte de coriandre, 3 citrons verts, 2 piments frais et 800 g de filet de boeuf ou de rumsteak (ou à défaut du jarret).

Les étapes de la préparation de la Pho recette sont :

  • Faire torréfier durant quelques minutes dans une poêle les différents épices (anis étoilé, cannelle, muscade, cardamome, girofle) puis les placer dans une boule à thé (ou à défaut dans une compresse de gaz attachée avec de la ficelle alimentaire) ;
  • Dans une grande casserole, mettre la boule à thé avec les oignons, les os à moelle, le plat-de-côte et les tranches de queue de boeuf. Mélanger un peu et ajouter le radis blanc ;
  • Couvrir alors l’ensemble d’eau juste à hauteur et porter à ébullition, puis baisser le feu pour n’avoir qu’un petit frémissement. Il faut alors recouvrir la casserole aux trois quarts et laisser le tout mijoter durant trois heures. Attention, il est recommandé d’écumer au fur et à mesure la graisse qui remonte ;
  • Lorsque la cuisson est terminée, il faut filtrer le bouillon obtenu et couper en fines tranches le plat-de-côte et la queue de boeuf. Réserver le tout ;
  • Cuire alors les nouilles de riz dans de l’eau salée bouillante durant quatre minutes. Puis les égoutter et les rincer à l’eau froide et les mettre de côté ;
  • Découper ensuite le filet de boeuf ou le rumsteak en très fines tranches et réserver. Pour plus de facilité, il est conseillé de placer au viande au congélateur trente minutes avant de la découper ;
  • Il faut alors rincer et égoutter les pousses de soja, puis rincer, sécher et ciseler toutes les herbes (basilic, coriandre et menthe) et couper les cives en rondelles ;
  • Après il faut placer dans sept bols les nouilles, le daïkon, les tranches de filet ou de rumsteak, les tranches de plat-de-côte, les tranches de queue de boeuf, les pousses de soja, et les herbes aromatiques avec la cive. Puis verser le bouillon très chaud dans chaque bol ;
  • Ajouter alors le jus d’un demi citron vert dans chaque bol et éventuellement du piment frais découpé en rondelles fines ;
  • Pour pouvoir déguster le Pho, il faut alors mélanger les aliments pendant trente secondes environ et chaque convive prend ensuite ce qu’il désire dans son propre bol ou dans son assiette.

Quels accessoires pour mon robot cuiseur ?
La meilleure recette concernant le foie de lotte